Adishatz M. Fernando Palha

Dom Fernando Pereira Palha est décédé le jeudi 11 février 2016 à l’âge de 83 ans. Personnage haut en couleurs, ganadero d’une autre époque, romantique et passionné, le patriarche des Palha laissera un souvenir ému à tous les aficionados a los toros et en particulier au public orthézien.

C’est en effet à Orthez qu’il fit lidier sa dernière novillada piquée en 2012. Ses novillos polychromes avaient démontré ce jour-là de la bravoure (tous prirent 3 piques) et une noblesse encastée au troisième tiers. Dans son compte rendu, Miguel Darrieumerlou de la revue Toros titrait d’ailleurs « Novillos de verdad ». A l’issue de la course, le mayoral Jose Manuel Inacio Volkery, habillé en costume de campino, avait salué le public béarnais.

Nous garderons tous un souvenir ému de ce grand monsieur des toros, homme affable et hors du temps qui ne quittait que rarement son chapeau de ala ancha.

A toute la famille Palha, la commission taurine d’Orthez adresse ses sincères condoléances et émet le souhait de revoir vite les Palha de Fernando dans un ruedo.

(revoir les images de la novillada dans « Histoire des toros à Orthez« ).

Orthez 2016 : Hoyo de la Gitana et El Retamar

Hoyo de la Gitana orthezLa Commission taurine d’Orthez et la Mairie d’Orthez ont le plaisir de vous annoncer que les ganaderías qui ont été retenues pour la Journée Taurine d’Orthez 2016 sont celles de El Retamar (Madrid) pour la novillada matinale et de Hoyo de la Gitana (Salamanque) pour la corrida de l’après-midi.

Cette année encore notre choix a été guidé par le désir de proposer à notre public des élevages alliant la qualité de leurs origines et l’originalité ; des élevages qui soient également prompts à représenter la diversité encore existante des grandes familles des toros de combat.
Ainsi, les novillos de El Retamar d’encaste Nuñez vont à nouveau fouler le sable d’une arène française 10 ans après leur ultime sortie — qui fut leur présentation — remarquée dans les arènes de Garlin (23/04/2006).
Pour la corrida la Commission taurine a réitéré sa confiance à l’origine Santa Coloma. La belle rencontre avec la famille on ne peut plus ganadera des Perez Tabernero, descendants directs du grand et illustre Alipio Perez Tabernero, a favorisé le projet de faire lidier une corrida en France en 2016. L’élevage de Hoyo de la Gitana est un savant mélange des lignes Ibarra et Saltillo de l’encaste Santa Coloma ce qui devrait contenter tous les aficionados à la recherche de diversité mais aussi d’une caste vibrante.