Temporada 2009

Revue de presse


affiche20092009 est la première année où la commission taurine organise seule la Journée Taurine d’Orthez. Passées en gestion directe en 2008, les arènes du Pesqué accueillent en 2009 une journée organisée autour de l’encaste Santa Coloma et le choix de la commission taurine se porte sur deux élevages peu connus et qui ont la particularité de regrouper chacun toutes les lignes existantes dans la grande famille des Santa Coloma: Adolfo Rodríguez Montesinos pour la corrida et Angel Nieves García pour la novillada piquée qui représente l’autre grande nouveauté de la tauromachie à Orthez.

Malheureusement, la novillada de Nieves sort sans sel ni qualité. Le débarquement très violent dans les corrals de Saint-Sever a peut-être enlevé beaucoup de leur fougue à ces novillos. Le quatrième qui porte bien son nom, ‘Alimaño’, très asaltillado, blesse le chargé des corrals, Jean-Marc Julien dans le couloir du toril.

Les Rodríguez Montesinos de l’après-midi ont généralement déçu les aficionados mis à part le dernier, ‘Marqués’ qui prend deux longues piques en brave. Le lot initialement prévu est réduit à la portion congrue tant les toros se sont entretué au campo durant les mois et les semaines qui ont précédé la course. Au final, la commission choisit, avec le ganadero, d’embarquer deux toros mal présentés et maigres mais ayant de bonnes notes. Cette décision fut une erreur de « débutant » à l’égard du public mais n’enleva en rien la détermination de la commission taurine d’aller chercher des toros hors des sentiers battus.



5 novillos 5 de Angel Nieves García (Santa Coloma)
Présentation en France
| José Maria Arenas et Juan Carlos Rey.

Alimaño’ blesse d’un coup de corne sur le haut de la cuisse le chargé des corrals Jean-Marc Julien qui réussit à se dégager seul et à rejoindre l’infirmerie des arènes.


6 toros 6 de Adolfo Rodríguez Montesinos (Santa Coloma) Présentation en France
| Iván Vicente, Fernando Cruz et Raúl Velasco.