Temporada 2010

Revue de presse


affiche2010La corrida de 2010 va rester dans les annales de la tauromachie à Orthez grâce aux superbes qualités démontrées par les 6 astados de doña Dolores Aguirre Ybarra. Pour leur retour dans le Sud-Ouest de la France après presque une décennie d’absence, la ganadera et son mayoral Fernando Pizarro avait sélectionné un lot de lignes magnifiques, bien armé et dont certains étaient cinqueños. Les toros, à différents degrés, affichèrent une grande bravoure au cheval et démontrèrent tout au long du combat une noblesse soutenue sans cesse par une caste piquante. De ce lot, les aficionados retiendront le troisième, ‘Clavisero’, qui après quatre rencontres au cheval eut droit aux honneurs de la vuelta al ruedo. A la fin de la course, le mayoral fut invité à saluer le public qui sortit des arènes avec le sourire aux lèvres. Cette corrida fut aussi l’occasion pour certains de découvrir la torería d’un certain Ivan Fandiño et l’envie du jeune Alberto Lamelas.

En matinée, ce fut la guerre. Les imposants novillos de Saltillo (depuis le fer a été racheté par Moreno de Silva) vinrent à Orthez pour afficher leur mauvaise caste et leurs idées sournoises. Les novilleros avaient peur, le public avait peur. Seul le cinquième du lot, ‘Campanito’ se montra brave et puissant au cheval. Le quatrième ‘Espartino’ rentra vivant aux corrals après les 3 avis réglementaires.



5 novillos 5 de Saltillo (Saltillo)

| Juan Carlos Rey et Javier Herrero

Le quatrième novillo ‘Espartino’ rentre vivant aux corrals après les 3 avis.


6 toros 6 de Doña Dolores Aguirre Ybarra (Atanasio Fernández/Conde de la Corte)
| Julien Miletto, Ivan Fandiño et Alberto Lamelas.

Tour de piste posthume au 3ème, ‘Clavisero’ – Salut du mayoral à l’issue de la course. Les toros portaient tous la devise noire en mémoire à l’époux de Dolores Aguirre décédé récemment.